Stranger Things 3 : les scnes qui nous ont marqus

Stranger Things 3 : les scnes qui nous ont marqus

Elle est enfin là.

La saison trois de Stranger Things nous arrive avec un petit air estival, agrémentée de feux d'artifice concluant une bataille de toute une saison où les habitants de Hawkins sont possédés, les amitiés sont mises à l'épreuve et le public est tenu en haleine !

On a beaucoup de choses à se dire maintenant que la saison est terminée et on y viendra plus en détails dans les jours qui suivent, mais commençons par parler des scènes qui nous ont marqués.

Cet article contient des spoilers, si vous n'avez pas fini de regarder la saison, arrêtez de lire !

Billy

Dacre Montgomery était plus ou moins la star de cette saison. C'était le méchant parfait, un garçon horrible et brisé au passé bouleversant dont le corps est habité par le mal, mais qui n'était pas complètement sans cœur. Ne nous dites pas que vous n'avez pas pleuré quand Onze a découvert l'histoire de son papa et quand elle s'en est servie vers la fin pour que le vrai Billy sauve le monde en se sacrifiant.

Qui eût cru qu'on se sentirait aussi épris et bouleversé par l'ignoble ado de la deuxième saison ? Repose en paix, Billy ! Tu étais infâme, mais tu ne méritais quand même pas ça.

Le relooking de Onze

Onze ne fait pas que s'acheter de nouvelles fringues, elle devient petit à petit une vraie personne avec ses propres goûts et ses propres amis, ce n'est plus une expérience de laboratoire qui se contente de parler à son copain et reste scotchée devant Deux flics à Miami. Il se trouve qu'elle adore les imprimés criards des années 80 et prend le temps de se concocter un look d'enfer alors que l'avenir du monde est en jeu, mais c'est ce qu'on adore chez elle. (En plus, le montage quand elle fait du shopping au centre commercial est d'ENFER).

Parfois, ses rapports avec Mike sont un peu bizarres, mais c'est parce qu'elle a eu à peine le temps de savoir si elle aime vraiment Mike, alors c'est bien de les voir passer du temps loin de l'autre cette saison. Et même si on n'est pas convaincus que Joyce ait pris la meilleure décision en déménageant, on a hâte de voir Onze recommencer à zéro ailleurs ! 

Et à ce sujet...

Les Byers déménagent !

Joyce avait pris la décision bien avant la mort de Hopper, mais pourquoi l'a-t-elle fait ? Pourquoi veut-elle partir et emmener les enfants loin de leurs amis, les seules personnes au monde qui peuvent comprendre ce qu'ils ont traversé ? Et où partent-ils ?

On comprend que Joyce ait envie de quitter Hawkins après tout ce qui s'est passé, mais la scène de leur départ est SI triste...

Le destin de Hopper

Hopper est-il en vie ? On dirait qu'il n'a pas pu échapper à sa désintégration, mais il semble aussi impossible que la base remplie de Russes ait pu se vider aussi rapidement, alors il est peut-être enfermé dans une prison russe, et c'est peut-être lui "l'Américain" qui risque de servir de repas au démochien.

Il est presque impensable que la série puisse tuer Hopper, mais c'est aussi pour cette raison qu'on trouve ça impressionnant. On a des sentiments très contradictoires sur la possibilité de ce revirement !

La chemise de Hopper ! 

On ne peut pas trop expliquer pourquoi cette chemise nous obsède, mais c'est pourtant le cas. D'ailleurs, c'est son look tout entier qui nous fait craquer. C'est vrai que Hopper avait l'air un peu sur les nerfs toute cette saison, mais question look, rien à redire !

Le maire, Larry Kline

On ne regardera plus Princess Bride de la même façon ! Il est infâme, ce mec. 

Très gore

La troisième saison était la plus gluante et dégoulinante de toute la série, avec les rats qui explosent et les habitants de Hawkins qui se transforment en mélasse pour former un monstre ignoble. C'était horrible, mais parfait.

La troupe Scoops Ahoy

On prend toujours plaisir à voir Steve (Joe Keery) et Dustin (Gaten Matarazzo) ensemble, mais l'ajout de Robin (Maya Hawke) était exactement ce qu'il fallait, du début à la fin. Le fait qu'elle soit lesbienne et la réaction de Steve quand il l'apprend (elle n'avait pas fait le meilleur choix en craquant sur une certaine fille) était une bonne surprise, et on espère que Robin restera dans la série jusqu'à la fin.

Le placement de produit

Bon, on a quelques reproches à faire à la série. Qui a eu la bonne idée d'arrêter la scène d'action finale pour que Lucas (Caleb McLaughlin) vante les mérites du nouveau Coca comme ça ? C'est pas le moment ! On s'en fiche ! Montrez un million de canettes si vous voulez, mais pas à ce moment-là. 

Le centre commercial Starcourt

On est un peu tristes que le centre commercial n'ait pas survécu à la bataille, parce qu'il était tellement cool et nous rendait nostalgiques. Ça nous donnait envie d'aller à Starcourt. On voulait faire de l'aérobic avec ce mec qui n'était pas russe, on voulait aller à Gap, on voulait manger une glace chez Scoops Ahoy ! C'était le décor idéal pour cette saison.

Mme Wheeler

On lui souhaite bonne chance, en espérant qu'elle trouve le bonheur dans son mariage. 

La fois où ils chantent "The Neverending Story".

Les deux fois, d'ailleurs. Le duo de Dustin et Suzie était magnifique (sans grande surprise, vu que ce sont deux stars de Broadway), mais Caleb et Max ont aussi assuré en se moquant de Dustin et Suzie. C'était tellement génial d'apprendre que la copine surdouée de Dustin était réelle depuis le début !

Espérons qu'ils sortent une B.O. de la saison trois et que cette chanson y figure !

La saison 3 de Stranger Things est disponible en streaming sur Netflix.