Zendaya fait la une de Vogue et parle de sa vie aprs Disney

Zendaya fait la une de Vogue et parle de sa vie aprs Disney

Zendaya s'envole vers de nouveaux horizons.

Après presque 10 ans dans le milieu, l'actrice de 22 ans et fashionista est devenue une habituée des petits et grands écrans. Après avoir joué dans The Greatest Showman, Spider-Man: Homecoming et sa suite, la jeune femme se prépare à lancer son dernier projet en date : une série dramatique pour ados sur HBO intitulée Euphoria qui doit sortir en juin et dans laquelle elle tient le premier rôle féminin. Dans ce téléfilm intense avec Storm ReidMaude Apatow et bien d'autres, Zendaya incarne une ancienne toxico. C'est un rôle très différent de Rocky Blue, la jeune danseuse qu'elle incarnait dans les trois saisons de Shake It Up sur la chaîne Disney, rôle qui a lancé sa carrière. 

L'an dernier, elle a bouclé son dernier projet pour Disney, Agent K.C., où elle tenait le rôle de K.C. Cooper. À présent, elle se prépare à dévoiler son dernier opus qui est à des années-lumières de Disney. "De toute évidence, je n'ai pas pu me servir de mon expérience personnelle quand j'étais ado pour jouer ce rôle, surtout pour ce qui est de l'addiction", a-t-elle déclaré à Vogue dans le numéro de juin, dont elle fait la une. 

"C'est complètement différent d'Agent K.C.", a-t-elle expliqué à Vogue. "Le premier jour de tournage, franchement, j'étais terrifée."

Mais ses antécédents chez Disney n'ont pas eu l'air de déranger le producteur exécutif et scénariste, Sam Levinson. D'ailleurs, si l'on en croit le magazine, sa photo était déjà affichée sur son tableau d'inspiration.

"Z arrive à osciller entre quelqu'un qui semble très coriace et quelqu'un d'extrêmement vulnérable, et cela grâce aux expressions de son visage", a-t-il expliqué à Vogue. "Elle passe de l'un à l'autre très facilement. Je me suis dit qu'elle était la personne idéale pour incarner ce personnage et ce mélange de folie et de tendresse. C'était instinctif."

En attendant de pouvoir dévoiler son nouveau projet sur le petit écran, Zendaya se consacre à des projets qui l'exaspèrent dans la vie, comme l'embourgeoisement.

"Je n'arrête pas de me dire : « Est-ce que je peux faire quelque chose pour aider, à travers l'art ? »", a-t-elle expliqué à Vogue. "De toute évidence, j'ai des moyens de m'exprimer... mais on ne peut pas poster n'importe quoi non plus. Il faut écouter les gens. C'est important de parler, mais joindre le geste à la parole est important aussi."

Que pense-t-elle d'être qualifiée de militante ? "C'est gentil", a-t-elle confié à Vogue. "Mais je n'en suis pas une. Ce que j'aimerais vraiment faire, c'est donner la parole à mes amis de San Francisco. Il y a des jeunes avec qui j'étais au primaire qui se bougent vraiment. Ils organisent des trucs. Ils peuvent peut-être m'aider à savoir ce que je peux faire."

Le numéro de juin de Vogue sera en vente à partir du 21 mai.